À PROPOS

La compagnie FluO est née en 2015 de l'initiative de la danseuse et chorégraphe russe Nadezhda (Nadya) Larina et du musicien, poète et chanteur Bastien Fréjaville, comme un prétexte de l'expérimentation chorégraphique et musicale. La compagnie a débuté avec la création d'une pièce courte pour une danseuse et un chanteur "Imaginary Girl" et  "Corps de ville", une pièce  pour quatre danseurs et quatre musiciens live. En 2017, la chorégraphe Nadya Larina a décidé de revenir à ses racines russes, ukrainiennes et soviétiques pour  créer La Zone, solo chorégraphique inspiré de l'univers du cinéaste Andreï Tarkovski et du poète russe Vladimir Vyssotski. 

Démarche chorégraphique

Les spectacles de la compagnie s'inspirent des personnalités de ses interprètes et puisent des thématiques dans le monde actuel: l'environnement et la problématique citadine pour Corps de ville, la défense des droits des femmes et des minorités pour La Zone et Le Salon de Queer.

La compagnie FluO poursuit un objectif de décloisonner la danse contemporaine: inviter à voir le mélange des styles, le mélange des corporéités qui se construisent dans la danse fluide, mais engagée et acrobatique avec une touche de la théâtralité assumée et une forte présence musicale.

La danse de la chorégraphe Nadia Larina, inspirée parfois de la danse traditionnelle russe et du yoga, jongle avec des jeux de poids, d'équilibre et de déséquilibre, avec l'élasticité du mouvent désarticulé qui se projette et occupe l'espace et le temps dans une rythmicité particulière.
 Inviter à voir, inviter à sentir, inviter à goûter à la diversité de la danse contemporaine théâtralisée et non élitistes, très musicale et novatrice, ce sont des moteurs de création de la compagnie FluO pour créer des spectacles engagés, portant un message fort, mais toujours poétique, en lien avec l'actualité et des événements politiques qui nous interpellent.

Nadia Larina a commencé sa carrière artistique en Russie à l'âge de 15 ans après des études pluridisciplinaires de danse (traditionnelle et classique, danses de salon et jazz). Nadia vient en France en 2008, à cause de son engagement politique (elle etudie à Scienes Po Bordeaux) et artistique (elle se perfectionne aupres de choregraphes de la danse contemporaine française avec certains d'entre eux, elle travaille par la suite en France (Carole Vergne, Cécile Roussat et Julien Lubeck, mais aussi Faizal Zeghoudi, Alain Marty, Emmanuelle Grizot), et dans le monde entier (Opera Royale de Wallonie, l'Opera de Tel-Aviv, Kyoto et Tokyo avec Jean-Paul Goude). Nadia cree ses propres spectacles au sein de la compagnie FluO qu'elle a co-fondé avec le musicien Bastien Frejaville. Durant sa carrière artistique, elle a rencontré l'univers de la choregraphe Maguy Marin, de la compagnie Hofesh Shechter et Alain Platel, de Jan Fabre et Teodorus Terzopoulos. Elle obtient son Diplome d'Etat de professeur de danse contemporaine au Centre National de danse de Pantin à Paris en avril 2017 et intervient depuis en tant qu'artiste invitée dans de diverses structures (Conservatoire de Bordeaux, Ecole Municipale de Guyancourt, Collège de Montlieu, Centre Hospitalier de Cadillac et d'autres).

Bastien Fréjaville est poète, musicien, auteur, compositeur et interprète. A l'origine du quatuor Drapeau Noir (folk rock progressif et poétique) et du duo électro rock Mireille, Il se produit en groupe et en solo sur diverses scènes françaises dont celles de la région bordelaise dont il est originaire. 

Entre les concerts, la composition et l’écriture, Bastien travaille avec Nadya Larina sur plusieurs créations (Imaginary Girl, Corps de ville, Comme un dimanche, La Zone, Plein Vol dont il est l'auteur). 

 

La compagnie FluO est soutenue par les Scènes d'été du Département de la Gironde, le Conservatoire de Bordeaux Jacques Tbibaud, la Ménagerie de verre de Paris dans le cadre de StudioLab, du Centre National de la danse de Pantin, de Micadanses dans le cadre de l'accompagnement spécifique, ainsi que par la compagnie "Les marches de l'été" de  Jean-Luc Terrade (accueil plateau). Le spectacle "La Zone" a été soutenu plastiquement et artistiquement par le collectif a.a.O (Carole Vergne et Hugo Dayot).